Alors, dans le désordre de tout ce que j'ai pu coudre entre mars et mai (oui, en juin, j'ai carrément abandonné mon atelier pour passer du temps dans le jardin) voici la robe destinée à Heide pour les Noces d'Or de mes beaux-parents.

Pour cet évènement, nous avons arrêté notre choix sur une dominante de bleu. Pas le même pour nous quatre mais du bleu, du bleu et encore du bleu !

Pour Heide, nous avons longtemps cherché un modèle qui lui convienne, ne fasse pas trop bébé et qu’elle puisse remettre facilement.

Nous nous sommes donc décidées pour ce modèle et en premier lieu, Heide la voulait en dentelle, puis le col en dentelle et devant la pauvreté du choix sur la dentelle, je me suis mise d’accord avec moi-même en commandant du lin or. 

100_0293

Lin or qui fait un joli rappel avec l’objet de cette fête.  

Pour réaliser cette robe en 10 ans, il m’a fallu 1mètre de lin Myosotis et j’ai acheté 75 cm de lin or (il en faut moins mais j’en ai pris aussi pour la veste qui suit) 

Une fermeture éclair de 40cm, du fil et de la vlieseline pour le col. 

100_0296

Côté réalisation, je n’ai pas rencontré de difficulté, un point d’attention au niveau de la pose du col pour être bien symétrique. Il faut savoir prendre son temps si vous voulez que la robe soit bien réalisée. 

Niveau finitions, j’ai aussi pris mon temps. J’ai fait tous mes ourlets à la main ainsi que la pose des biais d’encolure et d’emmanchures.

Grande révolution aussi, ça a été pour moi le premier test de report de patron sur feuille plastique, j’ai suivi les conseils de Passion Choco et je la remercie encore. Quel gain de temps ! C'est magique ! 

Une amie m’a demandé combien de temps j’ai passé sur cette robe, sans mentir, je pense avoir mis au moins 5h pour soigner toutes les finitions.

C’est une robe dont le niveau de difficulté est porté à 2 et je pense que ce n’est pas mentir. Il faut savoir poser une fermeture éclair visible, il n’est pas préconisé de fermeture invisible (mais pourquoi pas, pour ma part, j'étais pressée, je n'avais pas le temps de passer par internet, j'ai dû composer) la pose du col est en fait toute bête, ne pas se tromper pour la pose du biais (j’ai piqué sur l’intérieur de la robe et non l’inverse, par conséquent, j’ai dû être vigilante sur les coutures invisibles. 

100_0294

Avant-dernière chose, nous avons volontairement retiré les poches, Heide n’en voulait pas et je n’ai pas tenté de l’en dissuader.

Dernière chose, il manque une petite pression au niveau du col ... ça sera mis d'ici peu !

100_0295

 Et en plus, on peut même faire la roue avec !

100_0292

Fournitures :

Patron Pimprenelle de chez Citronille

Tissus : lin myosotis et or de chez Cousette

Fil : mondial tissus

Vlieseline et mon film plastique de chez Rascol