Fin juin dernier, je me suis inscrite par le biais d’une amie à une formation de teinture végétale (dont je vous raconte tout dans le prochain article, c’est promis) La formation a eu lieu à Angers, à quelques pas de l’Eglise Saint Laud.

Angers, je ne connais pas vraiment, alors que nous ne sommes qu'à 1h de route et que je m’y arrête fréquemment en TGV lorsque que je monte à la capitale pour une folle journée de boulot.

Bref, nous partons avec mon amie et sur les bons conseils de notre formatrice, nous nous garons Promenade de la Baumette (emplacement gratuit – 1er bon plan – seulement 10 minutes à pieds du château)

Sortie de voiture, le cœur léger, nos sacs contenant tabliers et torchons (ne pas se tâcher pendant la formation) et mon amie aperçoit une boutique-brocante dont la vitrine nous crie (oui, nous crie !)

« allez les filles ! ne soyez pas timides ! venez ! »

Nous, très obéissantes, nous y rentrons et là ! Waouhhhh !

De la vaisselle (beaucoup de vaisselle), des bougies, des ménagères, des plateaux, des objets en verre, des accumulations de bibelots, des meubles loufoques, des lustres d’art, des nappes, des torchons et en parlant de torchons … voici ceux que j’ai acheté là-bas et que j’ai failli oublier en partant de la formation.

100_0319

100_0320

100_0321

Nous arrivons à nous extirper de cette belle boutique, d’ailleurs si vous passez dans le coin et que vous appréciez les belles choses, n’hésitez pas à vous arrêter. La commerçante vous laisse naviguer sans vous demander toutes les cinq minutes si vous avez besoin de quelque chose. Du coup, on se croirait presque dans un musée !

Conseil, évitez les poussettes et les enfants … c’est fragile !

Nous voilà sorties de ce beau cabinet de curiosité et nous nous dirigeons vers l’adresse de l’artiste-formatrice afin de repérer les lieux avant d’envisager de nous restaurer.

Repérage ok, reste à se trouver à manger !

Nous traversons et je vois une fromagerie (avec la mention casse-croûte sur l’enseigne) et une boulangerie.

Première réaction, direction la boulangerie et vite, très vite, nous vient l’idée de faire demi-tour gauche direction l’enseigne « casse-croûte » !

Les portes s’ouvrent et une bonne odeur vient nous chatouiller les narines … que vois-je ? Fromages de toutes les régions de France mais pas que, charcuterie en folie, un petit coin épicerie fine, vin, huiles  … le palais des merveilles pour papilles connaisseuses.

Si vous vous trouvez entre la gare d’Angers et l’Eglise Saint-Laud, que vous avez faim (et même si vous n’avez pas faim d’ailleurs) je vous encourage vivement à rentrer dans cette fromagerie. Pour 5.70€ vous repartez avec un sandwich (vraie baguette tradition en version demi) garni de fromage affiné et de charcuterie qui n’a jamais vu (et ne verra jamais d’ailleurs) d’étal de supermarché !

Pour ce mini prix j’ai eu :

                Un sandwich jambon cru, fromage de chèvre demi-sec, olives vertes et noires et un filet d’huile d’olive (extra, extra, extra …) + une bouteille d’eau + une pomme (ou un laitage, mais la pomme était plus raisonnable)

Ma copine a pris :

                Un sandwich au saucisson marin (sur mes conseils et elle a apprécié) quelques tranches de Langres et du beurre (doux je suppose mais je n’en suis pas certaine) + une bouteille d’eau + une pomme.

Aucune photo de ces deux succulents sandwich, dégustés (et pas dévorés, il faut savoir savourer) sur le haut d’Angers à proximité du château. C’est bête, j’aurai pu y penser quand même !

Voici le lien pour l'adresse, si ça vous dit, que vous êtes dans le coin.

Dans quelques jours, le vif du sujet, l’atelier teinture végétale et je vous présente Isabelle ...

Bonne balade,